Autour de Recanati

 

Recanati | Autour de Recanati 
 
 

 
Il y a une carte sous les tickets d'autocar...

Si vous avez quelques jours à passer dans la région (Provincia di Ancona et Provincia di Macerata), vous pouvez prendre votre voiture, ou un autocar, et aller faire un tour à :   Ceux qui sont arrivés par le train à la gare d'Ancône, et sont montés à Recanati dans un bel autocar bleu de la COTRAN, auront certainement reconnu le trajet de la ligne R : Ancona - Castelfidardo - Loreto - Recanati. Les tickets s'achètent en principe avant le départ, mais si vous n'en avez pas, le conducteur vous indiquera où en acheter à l'arrêt de Loreto ou de Castelfidardo. 

Une autre ligne d'autocar vous permet d'aller à la plage, à Porto Recanati

Il y a enfin plusieurs autres villes que nous n'avons pas eu le temps de visiter, mais qui semblent mériter un peu plus d'attention pour une prochaine fois : 


Ancona Ancône est la capitale de la province du même nom, qui jouxte celle de Macerata.C'est une ville moyenne, avec un important port de commerce. Quel que soit le moyen de transport que vous utilisiez, il est très probable que vous passiez par Ancône sur votre route pour Recanati.
Je n'ai pas grand chose à dire sur le plan touristique, n'y ayant pas passé beaucoup de temps. Mais la prochaine fois, il faudra quand même que j'aille jeter un coup d'oeil à la vieille ville... 

Anecdote : les parkings souterrains ferment à 21 heures, et si par malchance la caisse automatique est en panne, vous serez bons pour attendre l'ouverture le lendemain matin... A moins d'arrêter une voiture de police qui passe dans les parages ! ;-)

Restaurant :
    En une soirée, on n'a pas pu faire le tour des restaurants, mais on a bien aimé la Trattoria Clarice, dans une petite rue sur le côté du Corso Garibaldi, pas très loin du port (via Traffico, 6 - 60100 Ancona - Tel. : 202926)

Retour 
Castelfidardo 

 
Le Palazzo Communale


Les anciens bureaux Paolo Soprani

L'une des deux capitales de l'accordéon italien avec Stradella, c'est à Castelfidardo que Paolo Soprani ouvre la premier atelier de fabrication d'accordéons d'Italie, en 1863. De nombreux autres s'y installeront par la suite : Borsini, Bugari, Giustozzi, Guerrini, Settimio Soprani, Zero Sette, ... A la grande époque de l'accordéon, toute l'activité de Castelfidardo est centrée autour de l'instrument, et on ne compte pas les ateliers, parfois installés dans une cave ou dans une pièce d'une maison, qui produisent tel ou tel élément de l'accordéon : soufflets, anches, sommiers, boutons, courroies, ... 
Aujourd'hui, bien que très proche de Recanati et présentant des caratéristiques très similaires (une petite ville de 15.000 habitants perchée sur sa colline), Castelfidardo offre pourtant un visage assez différent au visiteur : ici l'accordéon est omniprésent, tant sur les murs (de multiples pancartes et panneaux guident le visiteur vers les ateliers de certaines marques), que dans les vitrines de presque tous les magasins. 

A voir : 

  • Le Musée international de l'accordéon, qui célèbre l'instrument qui fait la gloire de la ville. Vous y verrez beaucoup d'accordéons italiens, mais pas uniquement, ainsi qu'un certain nombre de pièces uniques qui valent le détour...
  • La De.Na (piazzale Michelangelo), sorte de supermarché de l'accordéon. Le patron n'est pas très aimable avec les touristes, mais sa boutique, qui alimente en pièces détachées tous les ateliers des environs, est une spectacle que vous ne verrez pas en France...
Office du Tourisme : 
    Piazza della Repubblica, 6 
    Tel. : (071) 7822987 / 7823162

Retour 
Loreto 
 
Un petit bout de l'aqueduc de Loreto
La petite ville de Loreto est surtout connue pour l'Eglise Santa Maria ou "Santa Casa", qui abrite, selon la tradition, la maison natale de la Vierge Marie, miraculeusement transportée depuis la Terre Sainte en 1294. Elle est connue en France sous le nom de Notre-Dame de Lorette, et c'est un haut lieu de pélerinage chrétien. On voit de loin la silhouette du dôme, flanqué d'une haute tour. En autocar, c'est le dernier arrêt avant Recanati. En s'approchant, on distingue mieux les murailles qui enserrent l'Eglise, ainsi que les versant plantés d'oliviers en contrebas. Comme je n'avais pas de photos à moi, j'en ai emprunté une sur un site consacré aux Marches.  Office du tourisme : 
    Via Solari, 3 
    60025 Loreto (AN) 
    Tel. : (071) 977139 
    Fax : (071) 970020

Retour
Porto Recanati A 12 km de Recanati, face à l'Adriatique (c'est le port de Recanati à partir de 1229, jusqu'en 1893, date à laquelle elle devient une ville autonome), Porto Recanati est la station balnéaire de la région. Au mois de septembre le temps est encore assez beau pour aller à la plage, et c'est beaucoup plus tranquille qu'en été...  Office du tourisme : 
    Corso Matteoti, 111 
    Porto Recanati (MC) 
    Tel. / Fax : (071) 9799084

Retour : Autour de Recanati | Recanati 
Laurent DAVERIO (daverio@cri.ensmp.fr) - Dernière mise à jour le 27-oct-1997